Retour à l'accueilretour à l'accueil
Métastases au foie, du cancer du rein.
2 août 2017
Voilà 12 mois que j'ai arrêté la chimiothérapie orale par Sutent contre l'avis express de l'oncologue. Il m'a écrit le 5 juillet 2016:
" ... oui j'ai reçu la lettre ce jour, ce qui m'a un peu halluciné ;
en effet si on arrête le Sutent, la maladie évoluera et on va droit dans le mur ..."
Il m'a néanmoins accordé des pauses avec un suivi thérapeutique par des IRM tous les 2- 3- 4 mois.
Jusque là, mes petits amis cancer se sont tenus bien sages aux bons soins de mon ' médecin intérieur '

Aujourd'hui donc, nouvelle IRM dont voici un extrait des résultats mitigés et alarmants :
Globale stabilité des localisations secondaires hépatiques au nombre d'au moins 6, dont certaines ont discrètement augmenté de taille:
( 1,3 cm contre 9 mm pour la lésion du segment V , 2 cm contre 1,5 cm pour la lésion du segment VIII sous capsulaire du dôme hépatique ..... à coté de la lésion la plus volumineuse mesurant 2,8 cm dans le segment VII ) .....
A la lumière de ces résultats, mon cancérologue se propose de consulter ses confrères radiologues en imagerie interventionnelle ( radiothérapie )
ainsi que le chirurgien, pour définir la meilleure et la plus efficace intervention.
Ce fut un choc pou moi.
= = mes petites cellules cancéreuses qui m'avaient promis de ne plus se reproduire...
= = de partir à la fin de leur vie programmée...
Que penser ? Comment réagir ?
Et je me suis souvenu des paroles transmises fin octobre 2016 par Gérard et inspirées par la conscience collective du peuple cancéreux :
' tes cellules sont désolées et te demandent pardon pour le mal qu'elles t'ont fait '

C'est en effet parcequ'elles sont mal formées et malades qu'elles ne peuvent pas fournir le travail nécessaire à l'endroit où elles se trouvent,
faisant par maladresse, plus de mal que de bien.
La meilleure solution serait de les guérir, de réparer leur ADN défectueux.
Là ce sont les grands moyens; mais comment faire ?
Cette entreprise dépasse mes moyens et ma petite compétance.

info cancer




La cellule saine reçois en permanance
des signaux chimiques des autres cellules.

Ils peuvent lui ordonner de se diviser
via un gène de prolifération (dit oncogène)

ou de se reposer via un gène d'antiprolifération
(dit suppresseur de tumeur).

Ce dernier peut ordonner à la cellule
de s'autodétruire via un gène d'apoptose.
cellule saine

J'ai reçu entre temps la convocation pour ma prochaine IRM butoir le 18 octobre 2017. Nous avons donc 2 mois et demi devant nous.
Et c'est là que j'ai pris la décision de m'adresser DIRECTEMENT à mes cellules cancéreuses.

La plus grosse des 6 colonies mesure 28 mm de diamètre; ce qui fait grosso-modo plusieurs milliards d'individus.

" Mes chers enfants, il va falloir vous remuer; une 'épée de Damoclès' pèse sur vos têtes.
Il faut accepter de guérir, de laisser rectifier votre ADN
afin de pouvoir remplir votre fonction correctement.
Dans 2 mois et demi, je serai obligé de suivre les instructions et les traitements préconisés par mes médecins
et ça risque de faire très mal, un vrai génocide ! "

Mon ' médecin intérieur ' fut sollicité tous les jours et même les nuits avec insistance, angoisse, espoir et confiance.

Au moment de l'IRM, juste avant que l'aimant ne m'avale, j'ai encore interpelé mes petits cancers...
et j'ai senti le côté droit de ma tête devenir brusquement tiède.
Pendant 3 secondes, j'ai vu à 4 mètres de moi une bandes d'enfants, bien une vingtaine, avec des habits multicolores et lumineux sauter de joie en tous sens.


Deux jours plus tard, le 20 octobre 2017, j'avais rendez-vous avec le docteur ... en imagerie interventionnelle.
" Vous savez pourquoi vous êtes ici ? "
et moi de répondre:" Oui, pour traiter par radiofréquences ou micro-ondes mes métastases au foie.
Mais avez vous les résultats de mon IRM d'avant hier ?"
Il consulte longuement son écran... Verdict : " Vos tumeurs n'ont pas changé d'un mm depuis le 2 août 2017."

! ! ! ! Je n'arrive pas à réaliser ! ! ! !
et lance instintivement:" Mais si mes petits amis n'ont pas bougé depuis la dernière fois, c'est peut-être pas la peine de les "emmerder" avec des rayons! "
Il est complètement de mon avis et nous nous quittons sur une belle poignée de mains
CONTENT, HEUREUX, comblé au delà de mes rêves.
A présent, j'en ai pour des jours et des jours à remercier tout les intervenants de mon entourage et du monde immatériel.
Dieu de l'univers, Lumière, Amour. Conscience Créatrice Cosmique
Heureux !
Continuons !
Haut de page
AVIS
le 23 octobre 2017 ED m'a écrit:
Mon cher Bruno,
Je viens de lire avec attention ta nouvelle page. Si tu savais comme je suis contente pout toi!
Continue à parler à tes "petits amis" avec la grande bonté qui te caractérise tellement...
Je suis certaine que ton médecin intérieur est le meilleur médecin du monde!
Je t'embrasse, je t'aime très fort et t'envoie de l'énergie.

le 24 octobre 2017 Laurent (médecin généraliste) et Anne m'ont écrit :
Bonjour Bruno
Merci de nous faire partager ces bonnes nouvelles.
Effectivement il faut persévérer dans cette voie afin de contenir suffisamment les cellules pour ne pas avoir à intervenir
ou pour que si un traitement devenait nécessaire celui-ci soit limité.
Bises à toi.
Bises à Maryvonne
Anne et Laurent

le 29 décembre 2017 Annabel KA (médecin généraliste et homéopathe) m'a écrie :
Bonsoir Bruno
Ce qui ressort de ton journal Bruno est que la clef du bien être passe forcément par l'amour.
En aimant tes cellules cancéreuses, elles ne se sont plus multipliées, malgré l'absence de chimiothérapie depuis 1,5 ans ...